Archimed atteint son hard cap à 315 millions d’euros pour son fonds 2

ACTUS
Archimed atteint son hard cap à 315 millions d’euros pour son fonds 2

19.09.17 - Benoît PELEGRIN

Il a seulement fallu trois mois et demi à Denis Ribon, président d’Archimed, et son équipe pour boucler la levée du deuxième millésime d’Archimed. Le fonds d’investissement fondé en 2014 par l’ancien responsable de la Santé chez 3i a rassemblé 315 millions d’euros pour son nouveau véhicule baptisé Med II. Visant 250 millions d’euros et sursouscrit une fois et demi, il a finalement été closé à son hard cap de 315 millions d’euros. La capacité d’investissement est deux fois plus importante que les 150 millions d’euros levés en 2015 dans le fonds 1.

Une stratégie inchangée

La trentaine de souscripteurs se compose de banques, assureurs, family offices, fonds souverains, fondations, fonds de fonds et fonds d’universités (endowments), basés pour les deux tiers en Europe (Benelux, France, Allemagne, Suisse et Royaume-Uni) et pour le tiers restant aux Etats-Unis. L’ensemble des LPs institutionnels du premier millésime a réinvesti portant à 93% la part des fonds de Med II provenant d’institutionnels.

« Nous gardons le même positionnement que le premier fonds, explique Denis Ribon. Nous investirons des tickets de 5 à 50 millions d’euros pour constituer un portefeuille d’une quinzaine de sociétés européennes dans le domaine de la santé : medtech, services de soin, biopharma, prévention. Nous privilégions des opérations de buy-out et regardons également les opportunités de capital développement. » Aucune opération n’a pour l’instant été réalisée par ce nouveau véhicule.

Des débuts prometteurs

Le fonds inaugural d’Archimed « Med I » a réalisé 8 investissements depuis son lancement en 2015.

Deux dernières transactions sont en cours et seront annoncées d’ici quelques semaines, le véhicule sera alors totalement investi. La plupart des deals sont des LBO avec un levier qualifié de
« raisonnable », deux sont des opérations de capital développement. Avec la sortie record de Herb’s International Service en avril 2016 - valorisation de 25 millions d'euros, TRI de 400% et multiple de 2,5 - auprès de l’industriel allemand Döhler, et deux dividend recap sur le fabricant et commerçant italien d’appareils de neurodiagnostic Micromed et la biotech alsacienne Polyplus, Archimed a déjà retourné 40% du montant investi à ses souscripteurs.

Source: PE Magazine